:: The 0utsider ::

Le blog du Tocard du Net…

 

Elle était pâle et pourtant rose… 12 novembre, 2007

Classé dans : A world of peotry — eclectik @ 23:37

Pastiche de 4 poèmes de Victor Hugo

« Elle était pâle et pourtant rose...« ,  » Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin « ,  » A la mère de lenfant mort. « Demain dès laube« 

Elle était sale et pourtant rose.
De petite de taille mais grande de coeur.

Elle ne disait jamais jexige, mais préférai plutôt : je propose.
Malgré sa pauvre vie débordant de malheurs.

Elle était sale mais je ladmire
Vendait du vice à bon marché
Vice, qu’elle, aurait voulu oublier
Q
ueux, ne sauraient décrire


^^^^^^

Elle avait pris ce pli depuis tôt le matin
De parcourir le bois de Boulogne, comme le font les catins
Ils l’attendaient ainsi comme un rayon qu’on espère
L
ui disant : « C’est combien les plaisirs de la chair ? »
Elle aimait Dieu, la nature, l‘amour, la vie,
Et c’était une femme avant d’être une catin
S
on regard dévoilait une douceur angélique
Qui remplissait le coeur de tous les pèlerins
Vicelards, hommes abus ou macho pattiques
Q
ui oubliaient rien qu’un instant leur quotidien.

^^^^^^

Oh ! Vous aurez trop dit à ce pauvre petit ange
Que la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vi
e
Que sur Terre, on souffre mais que jamais rien n‘y chang
e
Qu’il fait bon vivre sous le soleil de Paris
Mais vous n’aurez point assez dit à cette jeune âme
Q
ue Dieu veut qu‘elle reste ici-bas,

Qu
‘elle aime Dieu et que Dieu aidera la femme
D
ans ses malheurs et ses combats

^^^^^^

Car demain dès l‘aube, à l‘heure blanchissent les trottoirs
El
le partira. Vois tu, je sais ce qu‘elle attend.
Elle ira de quartiers en trottoirs, de trottoirs en boulevards

Elle ne peut demeurer dans cet état plus longtemps.

Elle marchera les yeux fis sur son passé
S
ans coups doeil aux trottoirs, sans pandre aucun brui
t
Seule. Sale. Longeant les quais, voulant tomber,
Triste. Et le jour pour elle sera comme la nuit.

E
lle ne regrettera ni la fraîcheur du soir qui tombe
Ni
cet argent facile qui a fait son malheur
Et quand j’arriverai, je mettrai sur sa tombe
U
n bouquet de Lys pour une Reine de coeur.

^^^^^^

Ecrit en 2004 et modifié le 28 Mars 2006

ALS©

 

Commenter

 
 

Création d'entreprise dans ... |
La Flèche Noire |
la simpson |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESUME D'UNE VIE
| BLIDA ma ville natale
| Mission Quechua 2007