:: The 0utsider ::

Le blog du Tocard du Net…

 

Les connasses de Disney… 2 juin, 2008

Classé dans : Au bon fou rire — eclectik @ 16:57

Aaaaahh les héroïnes DISNEY…
Ces héroïnes issues des contes de Perrault, Grimm ou Andersen ont bercé notre enfance.

Elles sont belles,
ont une destinée merveilleuse,
ont tout pour elle: la beauté, la richesse (même si cela n’a pas été toujours facile) et surtout ….

Elles ont un Prince Charmant qui remue ciel et terre pour leur apporter satisfaction…

Que celle qui n’a jamais rêvé de leur ressembler, jette la première pierre !
(…)
Evidemment, personne…

Et pourtant, ces putes nous ont foutues dans la merde !

Oui, oui… on a grandi avec des bouffonnes qui nous ont rendu aussi bouffonnes qu’elles. Mais pas de panique, tout n’est pas perdu et il est encore temps de sauver les meubles.

Faisons d’abord un petit flash back dans l’univers merveilleux de ces demoiselles…

Blanche Neige et les 7 nains…

à ne pas confondre avec Blanche fesse et les 7 mains, messieurs, un peu de tenue svp…

Une reine se désolait de ne pas avoir d’enfant. Un jour, elle se piqua le doigt en cousant et quelques gouttes de sang tombèrent sur la neige: (un peu glauque quand même) « Si j´avais un enfant, au teint blanc comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang et aux cheveux noirs comme le bois d´ébène ! » se dit la reine. Ainsi naquit Blanche-Neige… Un nom à faire rêver les pucelles et réveiller les pervers…
Peu de temps après, elle mourut en accouchant d’une petite fille et le roi se remarie. Le miroir magique répétait à la marâtre qu’elle était la plus belle femme du royaume, jusqu’au jour où il dut reconnaitre que Blanche-Neige était devenue plus belle qu’elle. La reine demanda alors à un chasseur d’aller tuer l’enfant, mais l’homme se contenta de l’abandonner dans les bois.

Déjà, on est mal parti…
- Blanche Neige n’a qu’une chose à faire: « être belle ». Les mœurs de l’époque préféraient les femmes au teint très pâle d’où la blancheur de la neige.
- Le miroir magique est le symbole de la Vérité et la porte ouverte vers l’Avenir. La femme doit le consulter pour pouvoir avoir une chance de s’en sortir. Le rapport entre femme/apparence est déjà bien ancrée.
- Quand les nains l’accueillent, c’est évidemment pour être une « bonne à tout faire »: cuisine, ménage…
- Et sa naïveté est telle, qu’elle se fait avoir par la marâtre (qui n’a rien à envier à son QI) en mangeant la pomme empoisonnée. Pomme, qui rappelle la Genèse ou Eve goute à l’arbre de la connaissance, tente Adam et du coup est expulsée avec lui du Jardin d’Eden. Encore une fois et depuis la nuit des temps, la femme pèche puis tente l’homme par sa beauté.
- Elle tombe dans un profond coma qui rappelle le coma dans lequel beaucoup de femmes aujourd’hui sont tombées: » Sois belle et tais toi ! »

La Belle au bois dormant…

Je crois que tout est dans le titre
Alors on ne pensait pas faire plus anti-féministe que Blanche Neige et pourtant si ! A l’exception près que les blondes prennent leur revanche…

À l’occasion du baptême de la princesse, le roi et la reine organisent une fête somptueuse, invitant les marraines-fées bienveillantes de l’enfant. Chacune d’elles offre un don à la princesse : beauté, grâce, etc. Mais une vieille fée,la vieillesse et la laideur sont synonymes de méchanceté se présente et lance à la princesse un charme mortel.
Heureusement, une des fées change ce charme en un sommeil de cent ans. Celui-ci interviendra lorsque, âgée de quinze ans, tu viens d’avoir 15 ans, mmmm intéressant la princesse se piquera le doigt à un fuseau et prendra fin grâce à la venue d’un prince.

Alors on peut voir par là une analyse psychanalytique du changement qui opère à la puberté chez les jeunes filles, certes… Le sang qui coule quand elle se pique sont les menstruations, le profond sommeil décidément ces connasses aiment dormir synonyme du repli sur soi-même pendant l’adolescence…
Mais ce n’est pas ce qui m’intéresse ici.

Dans le même schéma, on retrouve:
- une princesse qui comme-de-par-hasard est belle
- frappée d’une malédiction c’est sûr que c’est ennuyant d’être belle et riche
- qui s’endort aussi mais là, pendant 100 ans même si je pense que l’on dort depuis la nuit des temps…
- qui attend son Prince Charmant, qui sera beau et courageux puisqu’il affrontera un bois de ronces et un dragon maléfique pour les beaux yeux de sa Belle…
C’est poussé le vice misogyne encore plus loin que Blanche Fesse !

Alors la suivante, c’est:

Cendrillon…

qui pour les mêmes raisons:
- a du sang de princesse
- est belle, sait chanter, danser, est aimée de tout le monde
- elle ne doit pas trainer après minuit sinon le rêve s’écroule
- et a elle aussi des problèmes avec sa belle-mère
- elle doit essayer une pantoufle de verre ce qui est très proche du conte de Peau d’âne, où celle ci laisse tomber une bague dans un gâteau.

 

Ariel, la petite sirène…
Mon Disney préféré… :)

Ariel est une jeune et très belle sirène. Cependant, le monde des humains la fascine, elle rêve d’avoir des jambes et de vivre sur la terre ferme. Un jour, elle sauve de la noyade le prince Éric et en tombe amoureuse. Il l’entend chanter, et, n’ayant pas réussi à lui parler, jure qu’il épousera la jeune fille à la voix merveilleuse. Ariel fait un pacte avec Ursula, une sorcière aux tentacules de pieuvre : celle-ci lui donnera des jambes en échange de sa douce voix. Mais si Ariel ne réussit pas à embrasser le prince dans les trois jours, elle redeviendra une sirène et l’esclave d’Ursula pour toujours…

La trame de fond est un peu différente cette fois-ci:
- la guerre des colorations entre blondes et brunes est terminée :)
- le prince choisit sa princesse-sirène qui n’est pas un thon pour sa voix comprendre par là, que cette fois-ci, pour la 1ère fois, la princesse peut l’ouvrir… ! On est certes encore loin de la grande gueule, et toujours très près du glamour mais c’est déjà pas mal… :)

La Belle et la bête…

Dans un village vit une charmante demoiselle. Elle est si jolie que son prénom égale sa beauté : Belle. Elle est très différente des autres gens du village où elle habite avec son père. L’homme le plus célèbre du village est un chasseur nommé Gaston et aime Belle. Un jour, le père de Belle se perd dans la forêt et arrive dans un château où vit la Bête. Belle vole au secours de son père et demande à la Bête de libérer son père malade. La Bête accepte à condition que Belle soit sa prisonnière, en pensant que celle-ci pourrait rompre la malédiction qui le retient sous la forme d’une bête.

Alors celui-là est peut-être l’un des plus risibles de tous ! :D
Non seulement la fille est belle mais en plus elle tombe amoureuse d’un moche alors que les beaux mecs de Disney ne se tapent pas des thons !

Aladin et la lampe merveilleuse…

synopsis de Disney:
Aladdin, jeune garçon qui a toujours vécu dans la rue, aspire à être reconnu. Il rencontre la princesse Jasmine, fille du sultan, qui a fugué pour voir le monde extérieur. Tombé amoureux, il cherche un moyen de conquérir son cœur. Jafar, fourbe et grand vizir du sultan, celui qui veut être kalif à la place du kalif cherche à prendre le pouvoir. Il a besoin d’une lampe magique avec un génie en mesure de réaliser 3 vœux. Mais seul un « Diamant d’innocence » peut pénétrer dans la caverne pour en récupérer le trésor. Il s’avère finalement qu’Aladdin l’est. Jafar décide donc de s’en servir pour obtenir la lampe…

Disney fait des progrès… La jeune princesse (faut pas abuser non plus) cherche à connaitre le monde extérieur pour sortir de sa bulle. C’est le monde de la connaissance, des voyages qui s’offre à elle… Malheureusement, Aladdin pense que pour la séduire, il faut du FRIC !
Alors là encore Disney veut nous faire croire que la nouvelle Cendrillon est plus matérialiste que l’homme et a besoin d’oseille, de fric, de blé…

Copyright © 2008 Outsider

 

Commenter

 
 

Création d'entreprise dans ... |
La Flèche Noire |
la simpson |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESUME D'UNE VIE
| BLIDA ma ville natale
| Mission Quechua 2007