:: The 0utsider ::

Le blog du Tocard du Net…

 

Je vous salue Marquis… 29 septembre, 2009

Classé dans : A world of peotry — eclectik @ 16:04

Petit pastiche en l’honneur du Marquis de Sade. J’ai donc choisi délibérément le « Je vous salue Marie » suivi du « Notre Père ».

Ames sensibles s’abstenir !

Le texte qui va suivre peut-être considéré comme blasphématoire, je l’assume mais m’en excuse d’avance. Il ne s’agit pour moi que « d’écrire pour exister à travers l’autre, ici, Sade »… :^)

^^^^

Je vous salue Marquis, plein d’audace,
La débauche est avec vous.


Vous êtes un mystère chez nous les femmes,
Même si le fruit de vos entrailles est pourri.
Sainte Justine, Divine Juliette*,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et jusqu’à l’heure de la jouissance.

^^

Notre père d’Enfer !
Ton nom ne nous laisse pas indemne,
Que ton outrage advienne,
Que ta sodomie soit faite
Dans les cages d’escaliers.
Donne-nous nos plaisirs: De la chair quotidienne !
Pardonne-nous notre ignorance de l’inceste et des Infortunes de la vertu*,
Comme nous pardonnons aux miséricordieux, aux défenseurs des normes morales, qui n’en comprennent pas l’imposture.
Et soumets-nous à la tentation des orgies,
Et délivres-leur le mal.

Car c’est à toi qu’appartiennent la sacralisation du corps au détriment de l’esprit, le blasphème, l’infamie, la puissance, la gloire et la strangulation pour les siècles des siècles.
Amen.

^^^^

*références à ses œuvres : « Justine ou les malheurs de la vertu » et « Juliette ou les Prospérités du vice. » mais aussi «Les infortunes de la vertu» et « les cent vingt jours de Sodome » que Sade présente lui-même comme « le récit le plus impur qui ait jamais été fait depuis que le monde existe. »

Petites infos sur Le Marquis de Sade prises sur Le Point n°1923 du 23 juillet (à lire absolument !) :

Son autoportrait : « Impérieux », « colère », « emporté et extrême en tout, d’un dérèglement d’imagination sur les mœurs qui de la vie n’a eu son pareil, en deux mots, me voilà ; et encore un coup tuez-moi ou prenez-moi comme cela, car je ne changerai pas. »

Ce qui l’intéresse, ce n’est pas le libertinage mais la transgression et l’outrage. Ce qui le différencie c’est la mise en scène de ses orgies : fouets, injures, blasphèmes, terreur.

Pour le maitre des blasphémateurs, Dieu est, et je cite : « bizarre et dégoutante idole », « infernale imposture », « exécrable chimère », « Je voudrais qu’un moment tu puisses exister/Pour jouir du plaisir de te mieux insulter. »
Ce que Anne-Prospère de Launay, sa maitresse et la sœur de sa femme disait de lui : « Je jure à monsieur le marquis de Sade, mon amant, de n’être jamais qu’à lui. »

Napoléon disait lui-même de Justine : « le livre le plus abominable qu’ait engendré l’imagination la plus dépravée. » (Va falloir que je l’achète… « LOL »)

Et enfin, il disait: « La nature parle en nous et, quand elle nous inspire des crimes et nous souffle des meutres, nous ne devons pas lui résister, car la mort sert ses desseins ; la vertu engendre la tristesse, le malheur et la misère ; le vice, lui, assure une infinité de jouissances, de prospérité et de richesses. »

Fin de citation.

Pour aller plus loin: http://fr.wikipedia.org/wiki/Marquis_de_Sade

:^D

Copyright © 28 Septembre 2009 Outsider

 

2 Commentaires

  1.  
    Fantôme de Loup
    Fantôme de Loup écrit:

    Que dire? C’est gracieux. Tentant. Doux Marquis, merci pour ce patrimoine français que l’UNESCO (United Nations Erotic Sexual and Culturally-deviant Organization) n’a pas voulu reconnaître. Bien dommage.

  2.  
    Gilles
    Gilles écrit:

    J’ai pu apprécier une certaine harmonie dans ces
    récits. Etant athée, je n’ai point de repères
    religieux, ce qui ma permis de pouvoir y entrer
    vraiment!!!

Commenter

 
 

Création d'entreprise dans ... |
La Flèche Noire |
la simpson |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESUME D'UNE VIE
| BLIDA ma ville natale
| Mission Quechua 2007